LA R&D Cyanophy, Le cœur de nos innovations

spiruline-haute-purete-cyanophy

Sélectionner et produire une
spiruline de haute qualité

Parvenir à obtenir des extraits de grande pureté passe par la maîtrise de la culture de la spiruline.  Dans le but d’assurer un niveau de pureté important compris entre 2.5 et 3,  nous projetons de cultiver la spiruline soit dans des raceways (bassins) sous serres  avec une agitation classique comme les roues à aube, soit dans des photo bioréacteurs (PBR) également sous serres avec une agitation (air-lift).

Les productions se font à température contrôlée (36-37°C) pour permettre une croissance optimale dans un milieu de culture salé et alcalin, précisément formulé et inspiré du milieu de référence (milieu « Zarrouk ») et pour lequel l’eau est soigneusement sélectionnée pour sa qualité.

L’éco-extraction en continu, pour mêler respect des microalgues et efficience

S’il existe plusieurs méthodes d’extraction d’actifs tels que la phycocyanine à partir de la spiruline fraîche, les différents procédés utilisés à ce jour ne permettent pas d’obtenir une phycocyanine en continu, avec des titrages et des niveaux de pureté exigeants.

Cyanophy a donc développé en partenariat avec GREEN (UMR408 INRA UAPV) de l’Université d’Avignon une chaine d’éco-extraction qui fonctionne en continu (récolte suivie de l’extraction le même jour), et qui permet d’obtenir un degré de pureté de 2,7, degré jamais atteint en nutraceutique.

phycocyanine-cyanophy-production-francaise

De la spiruline fraiche à une phycocyanine de plus en plus pure, pour arriver à une forme poudre qui maintient toutes ses caractéristiques, peut être conservée longtemps et dont le degré de pureté atteint 2,5 à 3.

extraction-phycocyanine

Une conception innovante, gage d’une pureté unique

Le processus d’éco-extraction débute par un broyage dans un solvant liquide aqueux des cyanobactéries (spirulina platensis) comprenant plus de 15 % de phycocyanine.

Cette étape permet de recueillir la phycocyanine complexée. Après diverses opérations dont une filtration par centrifugation ou filtration sur membrane pour éliminer les débris cellulaires, l’extrait liquide de phycocyanine est obtenu avec un degré de pureté élevé et subi à nouveau d’autres étapes de purification pour être réduit en une poudre solide pour assurer sa stabilité.

Un enrichissement pour encore plus de pouvoir

La spiruline est un micro-organisme photosynthétique connu pour être naturellement riche en vitamines A, E, D, B1, B2, B3, B6, B7, B8 et K, en oligoéléments tels que le zinc, le sélénium, le manganèse, le fer, le cuivre ou le chrome et en minéraux tels que le calcium, le magnésium, le sodium, le potassium ou le phosphore.

Afin d’améliorer encore ses formules, Cyanophy a développé en partenariat avec GREEN (UMR408 INRA UAPV) de l’Université d’Avignon un procédé écologique et naturel permettant d’enrichir la spiruline avec des oligoéléments variés et biodisponibles issus de sources naturelles et a déposé un brevet. Grâce à ce procédé, une seule étape de coextraction permet dobtenir à la fois la phycocyanine et les oligoéléments provenant de différentes matrices organiques. Le totum d’actifs récolté a ainsi une meilleure biodisponibilité que les compléments alimentaires conventionnels enrichis en oligoéléments d’origine minérale ou organique de synthèse.

producteur-micro-algues-spiruline-phycocyanine-astaxanthine-sante-cyanophy
algue-aoneri

Aonori, une macroalgue en plus pour
une santé de fer

Micronutriment essentiel pour la santé, le fer n’est généralement que peu biodisponible lorsqu’il est d’origine végétale. Sauf lorsqu’il provient d’une macroalgue japonaise appelée Aonori. Associée à la spiruline, elle permet d’augmenter de 234% sa teneur en fer et de 2600% sa teneur en magnésium ! Ce procédé a fait l’objet d’un brevet.